Les activités parascolaires

Un atout pour la réussite

Les recherches récentes montrent l’importance des activités parascolaires, notamment parce qu’elles contribuent à consolider les aspirations scolaires et les projets de formation.

L’école est un lieu où le jeune passe une grande partie de son temps. Cependant, il n’y a pas qu’en classe où un élève peut faire des apprentissages qui lui sont profitables. Les recherches récentes montrent l’importance des activités parascolaires, notamment parce qu’elles contribuent à consolider les aspirations scolaires et les projets de formation.

Selon les résultats des enquêtes, une forte majorité d’élèves du secondaire pratiquent des activités socioculturelles, sportives ou de loisirs. Parmi les activités qu’ils préfèrent, ils mentionnent l’écoute de la musique, de la radio, de films. L’école est le lieu privilégié où la majorité des jeunes font l’apprentissage des activités socioculturelles. En ce qui concerne plus spécifiquement la pratique de l’activité physique au secondaire, une enquête menée en mai 1997 au Saguenay–Lac-Saint-Jean a démontré qu’une majorité de garçons (75,0 %) et de filles (62,2 %) pratiquent une activité physique au moins une fois par semaine. Fait important à noter, ce sont les élèves s’estimant en meilleure santé et les non-fumeurs qui font le plus d’activité physique.

Encourager les activités parascolaires

Les jeunes eux-mêmes fournissent principalement trois raisons pour s’inscrire dans des activités socioculturelles ou sportives :
– pour leur épanouissement personnel
– pour faire des rencontres et se trouver des amis
– pour occuper leur temps.
Point important à retenir, les jeunes qui pratiquent des activités parascolaires ont souvent des aspirations scolaires plus soutenues. En effet, l’accomplissement d’activités socioculturelles ou sportives contribue à soutenir la motivation à poursuivre de plus longues études, notamment en permettant aux jeunes de découvrir leurs talents et leurs intérêts.
S’impliquer à l’école et s’inscrire dans des activités parascolaires ou sportives, contribuent à répondre aux besoins d’un jeune, à actualiser ses capacités, à se faire des amis, à côtoyer des adultes significatifs, à prendre des responsabilités, bref à se sentir à l’aise à l’école. L’une des approches que l’on doit privilégier pour contrer l’abandon scolaire consiste justement à soutenir le sentiment d’appartenance à l’école.

Le rôle des parents

Il est essentiel que les parents incitent leurs enfants à participer à diverses activités parascolaires. Qu’elles soient offertes à l’école, par la municipalité, par un club de jeunes, ou encore organisées par la famille elle-même, de telles activités contribuent à l’épanouissement d’un jeune et à sa persévérance scolaire..
Une bonne résolution pour l’année : je m’intéresse aux activités parascolaires de mon enfant et je l’encourage dans ses initiatives. Je prends du temps pour qu’il me parle de ses expériences.

Pour imprimer cet article, cliquer sur le bouton d’impression ci-dessous:

print